Nikolaï Kouzmine et la galerie Matthieu Dubuc 
 
Bannière de la page « L'artiste Nikolaï Kouzmine, par Matthieu Dubuc, galeriste »
vers la page « L'artiste Nikolaï Kouzmine, par Matthieu Dubuc, galeriste »  en anglais
vers la page « L'artiste Nikolaï Kouzmine, par Matthieu Dubuc, galeriste »  en français
vers la page « L'artiste Nikolaï Kouzmine, par Matthieu Dubuc, galeriste »  en russe

 

 

Le galeriste Matthieu Dubuc
a présenté Nikolaï Vassiliévitch Kouzmine
avant les expositions qu'il a organisées pour lui.

 

 

Les réminiscences d’un passé lointain, la nature bercée par le roulement des saisons, des trésors enfouis et retrouvés dans la culture de son pays, sont autant de thèmes chers à Nikolaï Kouzmine. Dans cette œuvre, où tout est lueur et couleurs, le temps file ou se suspend, et nous rappelle ici la clarté d’un matin, là l’éclat de la jeunesse. Paysages et portraits pastel narrent des scènes douces et sensibles qui nous semblent étrangement familières. Car tout est affaire d’impression et de sentiment, précisément, dans la peinture de Kouzmine : « Rapidement posés sur ma toile, les concentrés de peinture et de lumière fondent, changent progressivement d’apparence et tentent de transmettre ce qu’il n’est pas donné à l’œil de voir.». Effets de la lumière sur la matière, nuance subtile des couleurs : tout dans sa peinture amène le regard à l’essentiel.

La peinture de Nikolaï Kouzmine est un instant merveilleux. L’histoire d’une vie que l’on est tenté d’écouter les yeux fermés.

L'artiste (au centre) va présenter sa vie et son oeuvre aux visiteurs avec le galeriste (sur sa droite) et la directrice de la médiathèque (sur sa gauche).

L'artiste (au centre) va présenter sa vie et son oeuvre aux visiteurs avec le galeriste (sur sa droite) et la directrice de la médiathèque (sur sa gauche).

Né en 1938 sur les bords de la Volga, Nikolaï Kouzmine est aujourd’hui reconnu comme l’un des grands représentants de l’Ecole moscovite. Après ses études à l’académie des Beaux-Arts Stroganov de Moscou, il participe à de nombreuses expositions en Russie et en Europe. Plusieurs de ses tableaux ont aujourd’hui pris place dans des collections de musées.

Cette grande exposition de l’œuvre de Kouzmine est proposée conjointement par la galerie Matthieu Dubuc et la Médiathèque Jacques Baumel. Elle s’insère dans le cadre du programme culturel « France-Russie 2010 », organisé par la médiathèque Jacques Baumel. Elle rassemble une quarantaine de peintures de Kouzmine et sera l’occasion d’admirer des œuvres présentées en France pour la première fois. Les peintures seront réparties sur les deux lieux.

Matthieu Dubuc.

L'exposition de Nikolaï Kouzmine à la médiathèque Jacques Baumel et à la galerie Matthieu Dubuc à Rueil-Malmaison.

L'exposition de Nikolaï Kouzmine à la médiathèque Jacques Baumel et à la galerie Matthieu Dubuc à Rueil-Malmaison.

 

 

Cézanne, Gauguin, Matisse et le Fauvisme, l’Expressionnisme...

L’exposition organisée par la Galerie Matthieu Dubuc ne cherche pas tant à établir des filiations qu’à interroger la pratique picturale de ce grand représentant de l’école moscovite qu’est Nikolaï Kouzmine.

Nikolaï Kouzmine peint sur le motif, d’un geste vif et assuré, et transcrit toutes les sensations lumineuses par de puissants mélanges de couleurs : un paysage lacustre en Bavière, une journée ensoleillée à Paris, une scène d’adieux… Ses compositions témoignent d’une tension permanente entre réalité objective et interprétation subjective. L’expressivité de la couleur pure, s’affranchissant des contraintes de l’illusion réaliste pour suggérer un espace sensible, donne à voir des paysages épurés jusqu’à l’essentiel et finalement transcendés.

La vision du monde de Nikolaï Kouzmine est ainsi orchestrée par des expérimentations plastiques et chromatiques qui sont autant d’hommages aux maîtres de la peinture moderne.

Exposition de Nikolaï Kouzmine à la galerie Matthieu Dubuc, juste à côté de la médiathèque à Rueil-Malmaison.

Exposition de Nikolaï Kouzmine à la galerie Matthieu Dubuc, juste à côté de la médiathèque à Rueil-Malmaison.

Né en 1938 sur les bords de la Volga, Nikolaï Kouzmine est aujourd’hui reconnu comme l’un des grands représentants de l’Ecole moscovite. Après ses études à l’Académie des Beaux-Arts Stroganov de Moscou, il participe à de nombreuses expositions en Russie et en Europe. Plusieurs de ses tableaux ont aujourd’hui pris place dans des collections de musées et son œuvre entière témoigne d’une conception exigeante de l’art.

Matthieu Dubuc, galeriste.

NikolaÏ Kouzmine et sa fille Lioubov Kouzmina devant la galerie Matthieu Dubuc.

NikolaÏ Kouzmine et sa fille Lioubov Kouzmina devant la galerie Matthieu Dubuc.

 

 

Né en 1938 sur les bords de la Volga, Nikolaï Kouzmine est aujourd’hui reconnu comme l’un des grands représentants de l’Ecole moscovite. Après ses études à l’académie des Beaux-Arts Stroganov de Moscou, il participe à de nombreuses expositions en Russie et en Europe. Plusieurs de ses tableaux ont aujourd’hui pris place dans des collections de musées.

Son univers, qui trouve son inspiration dans la culture populaire russe, apporte un souffle créatif à découvrir dans l’univers artistique contemporain.

Matthieu Dubuc.

Dans la galerie d'art, peintures et sculptures se cotoient.

Dans la galerie d'art, peintures et sculptures se cotoient.

 

 

L'inauguration de la nouvelle galerie Matthieu Dubuc

L'inauguration de la nouvelle galerie Matthieu Dubuc

Beaucoup de monde est venu à l'inauguration

Beaucoup de monde est venu à l'inauguration

Nikolaï Kouzmine est présent, en discussion avec les visiteurs

Nikolaï Kouzmine est présent, en discussion avec les visiteurs

Les tableaux de l'artiste ont eu un franc succès

Les tableaux de l'artiste ont eu un franc succès

Tableaux sur la vitrine à la fin de l'exposition

Tableaux sur la vitrine à la fin de l'exposition

Nikolaï Kouzmine et Matthieu Dubuc après l'inauguration

Nikolaï Kouzmine et Matthieu Dubuc après l'inauguration